La récolte du riz !

Aimeric Ferlay

IMGP3213

(Avec cet instrument, on coupe un à un les amas de plants de riz et on les dispose en rangs réguliers pour faciliter leur récolte et leur stockage.)

J’ai participé ce temps très particulier et même sacré de la récolte du riz, dans le petit champ de mon ami Ishwori. Une expérience assez unique, il faut bien l’avouer ! Un aprèm, en plein cagnard, nous voilà à couper les plants de riz, avec une petite serpette (la même que panoramix, la grande classe !) Ici, pas de moissonneuse-batteuse (enfin, j’en ai croisé une, mais c’est pour les grands, grands champs de riz)

IMGP3214

Ces plants vont sécher 2 à 3 jours, puis ils seront rassembler en ballots (on fait ça demain normalement !), je pense qu’après il y aura encore besoin de laisser sécher un moment.
Ensuite, il faudra battre ces ballots (pas de batteuse non plus !) à la main pour extraire les grains de riz. L’opération consiste simplement à battre les ballots contre le sol, pas dur ! Mais ça a l’air vraiment très physique, je sais pas si je pourrais faire ça longtemps !!
Enfin, c’est une occasion unique, qui m’est proposée ici ! La confrontation entre l’agriculture que je connais et et qu’on m’apprend et cette agriculture là est assez intéressante puisqu’elle me permet de voir les qualités et les défauts de chacune ! Tout ce que je peux dire, c’est que même si l’agriculture népalaise n’est pas la plus performante, elle est loin d’être pauvre en enseignements !
La récolte de ce champ ne permet pas à la famille de manger pendant l’année entière, mais seulement pendant 3 mois. Ensuite, il faudra acheter pour le reste de l’année, mais faute de terre, il n’y a pas d’autres choix !