Comment construire une maison antisismique et naturellement climatisée ?

– Dadi SAPKOTA

DSC07701 copy

En juin et juillet derniers, juste après le séïsme, je suis retourné dans mon Népal natal.

Je suis allé aider les victimes du tremblement de terre dans plusieurs districts. Pendant à peu près un mois et demi, j’ai couru d’une colline à l’autre. J’ai vu tellement de misère : des cadavres, des maisons démolies et des gens pleurer. J’ai vu aussi des personnes qui n’avaient plus de nourriture, plus d’abri, ni de vêtements. J’étais extrêmement fatigué, triste et stressé et aussi psychologiquement torturé de voir tout cela.

J’ai alors eu envie de passer quelques jours dans la nature, dans un coin paisible. J’ai donc décidé d’aller à Amaltari Home Stay (séjour chez l’habitant) village du district de Nawalparasi.

Tôt le matin, j’ai pris un vélo pour voir d’autres villages. En arrivant au village de Arghauli, j’ai aperçu un homme en train de plâtrer ou de peindre ce petit abri. Mais pour lui c’était sa maison. Une maison que le tremblement de terre n’affecterait pas. Une petite maison naturellement climatisée. Wahooooo c’est une bonne idée n’est ce pas ? J’étais très impressionné.

Pas de techniciens. Pas de briques, de ciments, de barres de fer, ni de sable. Rien de tout cela. Il ne voulait pas se faire une maison moderne. De toutes façons, il ne pouvait pas pour construire une maison moderne non plus car il n’avait pas l’argent nécessaire.

DSC07644 copy

Il était là, occupé à plâtrer cette petite maison. Il avait recueilli de la bouse de vache dans les pâturages à proximité et la mélangeait avec un peu de boue.

« Qu’est-ce que vous construisez là, KAKA (terme utilisé pour nommer les personnes âgées au Népal, spécialement à Tharus)? J’ai demandé.

DSC07651 copy

  • Une maison !
  • Une maison ?
  • Oui !
  • Mais c’est bien trop petit pour être appelé « maison »
  • Et pourquoi pas ? Cette maison c’est juste pour dormir.
  • Avez-vous une autre maison pour cuisiner, pour stocker la nourriture etc …?
  • Oui
  • Alors, pourquoi avez-vous besoin de cette maison-là aussi?
  • Hummm, il y a eu un grand tremblement de terre et beaucoup de maisons ont été endommagées ou détruites, beaucoup de gens sont morts. Alors je construis une maison que le pire des tremblements de terre ne pourra pas affecter !
  • Mais qu’est-ce qu’il se passera si vous allez faire la cuisine dans la maison d’à côté ou bien y prendre des aliments etc ..?
  • Mon autre maison n’est pas grande non plus. Elle est construite sans ciment, ni briques, ni béton. Mais je crains que le toit s’effondre ou que la maison s’écroule quand même. Si le séïsme a lieu pendant la journée, je le saurai immédiatement et je pourrai m’échapper. Mais le plus grand risque c’est la nuit pendant qu’on dort. Donc, si je dors ici, je suis en sécurité totale.
  • Et ça coûte combien de construire une maison comme cela ?
  • Haahaahaahaa combien ça coûte? Ça ne coûte rien. Je prends des petits piliers en bois dans la forêt. Je récolte de la bouse de vache dans les champs et je la mélange avec de la boue. Ça fonctionne comme le ciment et le sable. Je plâtre avec ça. Je mets un peu de bois sur le fond et ce plâtre fait d’un mélange de bouse et de boue par-dessus, c’est fini ! La maison est prête.
  • Qui vous a appris cette technique pour construire cette maison?
  • Qui m’a enseigné ça? Personne. Je l’ai appris par moi même. Les gens dépensent des millions pour construire des grandes maisons modernes mais ils ne dorment de la nuit. Moi, je ne dépense  rien et je dors toute la nuit sur mes deux oreilles. Qui est plus intelligent ? haahaahaahaa

(Ce texte est corrigé par Marie-Faustine Brill)