La fête de Tihar

Aimeric Ferlay

IMGP4140

Environ 3 semaines après Dashain, la plus grande fête de l’année, une autre fête se profile à l’horizon. C’est la fête de Tihar. Elle dure 5 jours (du 11 au 15 novembre) et c’est principalement la fête qui réunie les frères et sœurs dans la maison de l’un des membres de la portée ! C’est également la fête des lumières (nos amis lyonnais n’ont qu’à bien se tenir !). En effet, on retrouve des décorations sur la façade de toutes les maisons (guirlandes lumineuses, de fleurs,…), des dessins de toutes les couleurs sont faits sur le sol devant chaque maison, les villes sont décorées.

IMGP4251

(La maison décorée)

Un grand nombre de marchands viennent vendre tous leurs attirails de couleurs (environ tout et n’importe quoi, tant que c’est coloré !). Le troisième jour du festival est consacré à la déesse Loxmi, déesse de l’argent et de la richesse. La croyance veut que si l’on décore sa maison de multiple couleur et le plus bariolé possible, Loxmi viendra pour apporter la richesse à la maison et surtout à la famille qui y habite ! (du coup, c’est les riches qui peuvent décorés le plus leur maison et c’est toujours eux qui raflent le pactole !!!). Ce jour là, il y a une cérémonie spéciale le soir en l’honneur de cette déesse où l’argent est mis à l’honneur.

IMGP4263

(Le culte de Loxmi (et de l’argent !)

IMGP4264

Il y a également une cérémonie dédiée à la vache (ou l’animal de la maison). La vache reçoit ses Tikas perso (sur le front, mais aussi sur plus ou moins tous le corps, elle est bien vu !) il y a des offrandes en son honneur et en prime, deviner quoi, un morceau de popo bovin est modelé et décoré pour l’occasion (hummm !!).

IMGP4280

IMGP4284

IMGP4290

IMGP4291

e me suis rendu compte quelques jours après, que lors de l’anniversaire du garçon de la famille, on utilisait également un modelage de ce type (pas cher la pâte à modeler !) où l’on plante des bâtons d’encens peut-être pour attirer les faveurs des dieux (ou pour couvrir l’odeur, je sais pas trop ?!!). Le popo de nanie (nanie, c’est « la petite » en népali, donc la plus petite des filles de la famille est surnommée nanie, mais la vache aussi est nommée comme ça. Je ne sais pas pour laquelle des deux, c’est le plus frustrant !) est également utilisé pour nettoyer le sol de la cuisine extérieur, apparemment c’est antibactérien (je pense que vous pouvez tous jeter vos produits d’entretien et foncer direct vers la ferme la plus proche !). Mais je préfère vous prévenir, pour que ça marche, il faut l’étaler à la main… ah oui oui oui !

Pendant, 3 jours, un frère (avec ses deux fils) et une sœur d’Ishwori sont venus habités dans la maison (du coup tout le monde dort avec tout le monde !). La deuxième n’est venue que le jour même et la troisième sœur n’a pas pu venir, car il y a eu une naissance dans la famille de son mari et donc pendant 11 jours, toute la famille n’a pas le droit de porter la Tika et donc pas le droit de célébrer le festival (les boules, j’espère au moins que c’était un garçon, sinon aucun intérêt !!!).

IMGP4266

(La préparation des “rotis”, de la pâte dans du gras, y’a que ça de vrai !!)

IMGP4267

IMGP4268

Donc ce festival mais à l’honneur le lien qui existe entre les frangins et frangines. Ainsi, durant le dernier jour (le 15 donc), il y a une cérémonie spéciale, avant de manger. Les sœurs doivent donner à leurs frères de la « delicious food », c’est-à-dire toute sorte de beignet bien gras et bien sucré (il en plein de différents qui sont confectionnés pour l’occasion !), des bonbons, du chocolat, des fruits frais et secs, des noix (cajou, coco, cacahuètes,…),…, c’est pas bon pour la ligne, mais b******, qu’est-ce que c’est bon !! En retour, les frères doivent donner de l’argent à leurs sœurs. J’ai été considéré comme un frangin de la famille, donc j’ai moi-même eu droit à tout ça ! Trop cool !!

IMGP4318

(Les colliers de fleurs)

IMGP4319

(La préparation !)

IMGP4383

(Les soeurs tournant autour de leurs “frères)

IMGP4388

(Le masque en feuille de bananier)

IMGP4393

(A la fin ça donne ça !)

IMGP4400

(Parfois c’est un peu violent !)

IMGP4403

(Et le bouquet final !)

IMGP4416

(Ca c’est mon assiette perso !)

IMGP4418

(Oh, la belle fleur !!)

Ce jour-là, c’est une Tika spéciale, composée de 7 couleurs différentes (comme un arc en ciel). Avant de donner la Tika à leurs frangins, les sœurs doivent tourner autour d’eux trois fois, en versant un peu d’huile (ça c’est la tradition, maintenant, c’est de l’eau avec un peu d’huile, parce que l’huile, c’est cher !) et lancer sur eux des pétales de fleurs. Après cela, chaque frère reçoit sa Tika perso, dessinée grâce à un masque fait en feuille de bananier (les plus expérimentés font sans), d’abord un long trait du haut vers le bas du front en jaune, puis 6 petits points de couleurs sont déposés sur ce premier trait. Les sœurs distribuent donc une assiette à chacun avec tout plein de bonnes choses dedans et donnent également 2 colliers de fleurs. Après cela, c’est le tour des frangines !

Bien sûr, on mange aussi un gros repas ça r***, à base de riz, d’une soupe de lentilles, de curry en tous genres ! C’est trop bon, mais y’en a toujours trop !

Comme pour Dashain, cette fête est une ruine pour la famille, mais bon, même sans argent, on ne peut pas déroger aux traditions…

Trouvez nous sur le Face Book

https://www.facebook.com/nepalplusenfr

(Cet article a été publié dès le 21 octobre 2014)